Comment protéger un véhicule de la rouille

Il est possible de protéger son véhicule de la corrosion. Pour paraphraser un adage populaire : « Tout ce qui ne roule pas finit toujours par rouiller. » Et c’est ce qui arrive avec nos véhicules, peu importe les précautions prises. Les molécules de fer que contient l’acier qui les compose s’oxydent au simple contact avec l’oxygène de l’atmosphère pour former de la rouille. La pluie accélère ce phénomène. Et bien que le sel de voirie rende la conduite hivernale plus sûre, il favorise grandement la formation de rouille, car les propriétés électrolytiques du sel accélèrent l’oxydation. De plus, les composants du système d’échappement sont soumis à une grande chaleur, ce qui en accélère la corrosion. Mais tout n’est pas perdu; il est possible de protéger un véhicule de la rouille afin qu’il dure longtemps.

Il est important de protéger un véhicule de la rouille, et ce, pour plusieurs raisons. Personne n’aime voir des traces de rouille sur la carrosserie, mais la corrosion peut entraîner des dommages beaucoup plus importants. Il est certain que la rouille de surface altère l’apparence de votre voiture et en affecte la valeur de revente, mais c’est la rouille dans des endroits peu visibles, comme le châssis ou sous les tapis, qui est la plus insidieuse. Et cette rouille dite « structurelle » est difficile à détecter; elle peut donc s’étendre jusqu’à ce qu’il soit trop tard. En effet, les dommages causés par cette rouille peuvent n’être révélés que lors d’une collision, par exemple.

Ce qu’il faut faire pour protéger un véhicule de la rouille

Outre recouvrir votre véhicule d’acier inoxydable ou d’or massif, la seule solution réaliste pour prévenir la corrosion est d’appliquer des revêtements de protection sur toutes les pièces métalliques. Les panneaux de carrosserie, les pièces de suspension et le bloc moteur sont peints. Les pièces internes du moteur et les rotules de la suspension sont protégées par de l’huile ou de la graisse. Puisqu’ils sont sujets à l’abrasion causée par les cailloux et le sable, le sous-bassement et le châssis sont protégés par un revêtement caoutchouté. Mais tous ces revêtements de protection sont constamment attaqués par les projections, de sorte que la seule façon de bien protéger votre véhicule de la rouille est de maintenir ces revêtements en bon état.

Éclats de peinture

Réparez tout éclat de peinture dès que vous les remarquez. Poncez la zone affectée et nettoyez-la avec de l’acétone pour éliminer la poussière et la graisse. Appliquez un apprêt sur la zone poncée, avant de repeindre en deux étapes : d’abord la couleur, ensuite le vernis. Sur les pièces du châssis, comme les bras de suspension ou le berceau-moteur, il suffit d’appliquer un apprêt convertisseur de rouille et de finir le tout avec une couche de peinture noir satiné.

Revêtement antirouille pour châssis

Certes, il est plus facile d’appliquer un revêtement antirouille sur le châssis lorsque le véhicule est sur un pont élévateur, mais il possible d’atteindre les principales parties vulnérables en utilisant des chandelles et en retirant les roues. Protégez le sol avec une bâche de peintre et masquez les composants comme les disques et les étriers de frein. Un produit comme le scellant obturateur antirouille ambre de Dominion Sure Seal protège votre véhicule de la rouille. Ce type de produit ne dure pas éternellement; il faut donc en appliquer régulièrement. Une application annuelle est amplement suffisante.

Les dispositifs électroniques

Depuis plusieurs années, des dispositifs électroniques de protection antirouille sont offerts à la vente, mais leur efficacité n’a jamais été prouvée. En fait, puisque ce dispositif est alimenté en permanence par la batterie de démarrage du véhicule, il est plus probable de se retrouver avec une batterie à plat qu’un véhicule sans rouille!

Précision sur l’antirouille et le revêtement pour châssis

Lors d’une recherche rapide sur Internet, on trouve plusieurs produits qui sont supposément antirouille, mais très peu de produits dont on dit qu’ils retardent l’apparition de la rouille. Pourtant, c’est la deuxième définition qui est la plus précise. Parce qu’en ce qui concerne la rouille, le mieux qu’on peut espérer est de retarder sa formation. Par exemple, certains constructeurs automobiles utilisent de l’acier galvanisé, un métal qui résiste bien à la corrosion, mais son efficacité dépend de la perfection de sa surface; une simple rayure et la corrosion s’installe.

Et bien que les constructeurs appliquent des produits et des enduits qui retardent la formation de la rouille, ceux-ci offrent une protection temporaire. Vous devriez donc inspecter votre véhicule une fois l’an pour réparer les éclats de la peinture et du revêtement antirouille du châssis. Prenez soin de bien inspecter les endroits les plus susceptibles d’être attaqués par la rouille, comme les passages de roue et l’intérieur des longerons du châssis. Il faut protéger tout métal à nu avant que la rouille ne s’installe. Vous pouvez également profiter du fait que votre véhicule se trouve sur un pont élévateur pour faire une inspection en profondeur.

Ne manquez pas notre prochain article portant sur les correctifs à apporter lorsque la rouille a déjà commencé son travail de sape sur votre voiture ou votre camionnette.

Benjamin Jerew

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *