Réparer la rouille; est-il trop tard?

Comme nous le disions dans un article précédent, prévenir la formation de rouille n’est pas chose facile. Alors, comment juge-t-on qu’une voiture est trop rouillée? Y a-t-il un moment déterminant qui empêche de réparer la rouille? Et en ce qui a trait aux voitures d’occasion, la rouille est-elle un facteur qui doit mettre un frein à une transaction?

Il existe deux types de rouille : la rouille de surface et la rouille en écaille.

  • La rouille de surface n’est que superficielle. Elle attaque la surface du métal à l’échelle microscopique, n’atteignant que quelques microns (un micron égale un millième de millimètre) de profondeur. Par exemple, là où la peinture est écaillée ou égratignée de la rouille de surface peut se former sur le métal même s’il est exposé pendant une courte période. La vitesse à laquelle la rouille superficielle progresse dépend de la température, de l’humidité et de la fréquence des précipitations.
  • La rouille en écaille est l’évolution naturelle de la rouille de surface. Au fur et à mesure que l’oxydation progresse en profondeur dans le métal, elle accélère et produit des écailles de métal transformé en rouille. Au début, on observe des piqûres, puis des bulles apparaissent sous la peinture et finalement les écailles font leur apparition. Au fil du temps, la rouille en écaille arrive à perforer les panneaux de carrosserie, les longerons de châssis et même les composants de la suspension et de la direction.

Comment réparer les surfaces rongées par la rouille sur une voiture

La réparation de ces surfaces dépend grandement du type de rouille auquel vous vous attaquez. La rouille de surface est facile à traiter; il est donc préférable de l’éliminer complètement afin de prévenir de plus graves problèmes. Un bricoleur moyen peut poncer, repeindre et éliminer la rouille de surface lui-même, mais entreprendre de véritables travaux sur la carrosserie et le châssis exige temps, argent et compétences que peu de bricoleurs possèdent.

  • Pour réparer les surfaces rongées par la rouille de surface, il faut du papier sablé, de l’apprêt, de la peinture et du vernis. Le papier sablé sert à déloger la rouille, l’apprêt prépare la surface pour la couleur, et le vernis scelle le tout et protège la surface réparée. Voici un article qui explique comment réparer les rayures et repeindre le tout.
  • Réparer des surfaces couvertes de rouille en écaille demande plus d’efforts. Les piqûres mineures sont traitées comme de la rouille superficielle : on peut les combler avec du mastic pour ensuite appliquer l’apprêt et la peinture.
  • Éliminer la rouille en écaille prend du temps, et coûte cher. Il faut aussi disposer des outils appropriés et avoir les compétences pour les manipuler. S’il y a peu de rouille, il suffit de gratter les écailles avec une brosse métallique. Ensuite, appliquez un apprêt adapté au traitement de la rouille, comme le transformateur de rouille Rust Check, sur toute la partie métallique à nu. Laissez sécher, puis appliquez quelques couches de peinture ou de revêtement antirouille en aérosol, s’il y a lieu.
  • S’il y a perforation, il faut alors remplacer la partie de tôle ou la pièce attaquée. Certaines pièces sont faciles à remplacer, comme le berceau moteur ou les bras de suspension. D’autres sont plus compliquées, comme le châssis rouillé ou un panneau de tôle perforé. Il est préférable d’avoir un pont élévateur, et il faut maîtriser des compétences en tôlerie et en soudage, entre autres.

Mais si la remise en état du véhicule est un projet à long terme ou si celui-ci doit être complètement restauré, c’est une autre histoire. Lorsque vous travaillez sur une voiture ancienne; démonter ses pièces en vue de les restaurer avant de les remonter est une expérience très enrichissante.

Réparation des surfaces rouillées – résumé

La rouille de surface est éliminée par ponçage et ensuite repeinte, mais les perforations causées par la rouille nécessiteront des travaux de soudure ou l’assemblage de nouveaux panneaux de carrosserie. Sur le châssis, la rouille de surface peut être repeinte avec un revêtement caoutchouté, mais la présence de rouille en écaille est mauvais signe, car elle peut affaiblir la structure du véhicule. Ce type de problème a déjà obligé Toyota à rappeler près d’un million de camionnettes. De plus, les panneaux de carrosserie font partie intégrante de la cellule de sécurité et toute faiblesse peut compromettre la sécurité en cas de collision.

Savoir éliminer la rouille et réparer les surfaces conséquemment endommagées est certainement une compétence utile à maîtriser, mais prévenir la rouille permet d’économiser gros. Consultez notre article précédent afin d’en savoir plus sur la façon de prévenir la formation de la rouille.

Benjamin Jerew

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *