Pourquoi les barres d’argile sont essentielles pour le nettoyage de printemps de votre auto

Le nettoyage rigoureux de votre voiture après un long hiver est un élément clé pour protéger le fini à long terme. Au fil des mois, le sel et la saleté qui s’accumulent sur la peinture, le chrome et le plastique entraînent un ternissement et des réactions chimiques qui peuvent endommager de façon permanente la couche vernie.

Bien qu’il soit acceptable d’éliminer la saleté en lavant votre véhicule à l’eau et au savon lors d’une belle journée de printemps, vous ne faites que dégager la surface ‒ première étape d’un processus plus élaboré. Pour nettoyer la peinture en profondeur et déloger les contaminants incrustés, vous devez utiliser un objet tout simple et peu dispendieux, qui fait un travail vraiment efficace : une barre d’argile, un essentiel à mettre entre toutes les mains!

clay-bar-cleaning
  • Difficulté : Facile
  • Durée : 10-20 minutes
  • Fréquence : Au besoin

L’argile et l’automobile

Pourquoi utiliser de l’argile (oui,cette boue solidifiée puisée dans le sol) pour frotter la peinture d’une voiture? La réponse est simple : la peinture à couche vernie et la peinture-émail finissent par à être contaminées par des saletés si invasives qu’elles ne peuvent être délogées par un simple lavage. Ces contaminants se présentent sous la forme de minuscules particules métalliques (comme celles qu’on retrouve autour des chemins de fer et des zones industrielles), de produits chimiques aéroportés et, dans certains cas, d’oxydation causée par le sel de voirie. Si vous passez votre main sur une surface peinte et qu’elle ne vous paraît pas parfaitement lisse, c’est que vous percevez des contaminants.

Voyez la barre d’argile comme une sorte de bande Velcro ultraperformante qui agrippe les particules indésirables et les extrait de la peinture. L’image est saisissante. Après tout, qui voudrait frotter le capot de sa voiture avec du Velcro? Mais si vous utilisez correctement la barre d’argile, aucun risque d’empirer les choses.

perfect-cleaning-car

Comment utiliser la barre d'argile?

Oui, l’argile est une substance poreuse qui a la propriété de déloger et d’extraire les contaminants de la peinture, mais il suffit de bien choisir votre type d’argile et de lubrifier la surface à nettoyer pour éviter tout risque d’endommager le fini. Rappelez-vous qu’il ne faut jamais utiliser la barre d’argile sur une peinture mal nettoyée au préalable ‒ vous ne voulez pas étaler les contaminants sur toute la surface…

Pour utiliser correctement l’argile (vendue le plus souvent en barre), il est important d’humecter la surface à l’aide d’un lubrifiant conçu à cet effet ou d’un nettoyant de finition rapide. Le lubrifiant permet à l’argile de glisser doucement. Séparez ensuite la barre d’argile en trois ou quatre parties en évitant qu’elles entrent en contact avec une surface contaminée ‒ il ne faudrait pas contaminer la peinture avec ce qui traîne sur votre établi… En séparant la barre en morceaux, vous n’avez pas à craindre d’échapper l’argile par terre. Le cas échéant, jetez simplement le morceau souillé et continuez avec un autre. L’argile qui a touché le sol est trop contaminée pour être utilisée.

clay-bar-kit

Aplatissez un des morceaux d’argile dans vos mains, humectez la surface avec le lubrifiant, et faites glisser la barre en la tirant en ligne droite sur toute la longueur du panneau. Ne faites pas de mouvements circulaires. Exercez une pression constante, de force moyenne. Vous devriez sentir que l’argile « accroche » les particules et les déloge de la peinture. Après quelques passages, observez la partie de l’argile entrée en contact avec la peinture. Si elle contient des saletés, repliez l’argile et utilisez-la de nouveau. Continuez jusqu’à ce qu’il soit impossible de replier l’argile pour obtenir une surface propre. C’est alors le moment de prendre un nouveau morceau.

clay-bar-cleaning-2

Vous saurez reconnaître une surface libre de contaminants en y passant le bout de vos doigts : la différence est évidente.

Conseils de finition

On trouve plusieurs types d’argile sur le marché, mais il est préférable de s’en tenir à l’argile moyenne ou fine. L’argile moyenne est assez intrusive et devrait être réservée aux véhicules dont la peinture est visiblement contaminée, car le risque d’attaquer le fini est assez élevé. Toutefois, la situation est généralement corrigée par un polissage après-coup. L’argile fine est moins risquée et convient bien aux véhicules récents ainsi qu’aux pièces en plastique et aux garnitures.

car-detailing-clay-bar

Notez que l’argile délogera aussi toute la cire appliquée auparavant. Il est recommandé de faire suivre votre nettoyage à l’argile d’un bon polissage à la cire pour préserver la peinture propre.

Ne vous en faites pas, vous n’avez pas à faire un nettoyage à l’argile chaque fois que vous voulez laver votre véhicule. C’est une opération à faire idéalement deux fois l’an, après un dur hiver et avant le retour de la saison hivernale. Ainsi, vous serez certain que votre peinture est impeccable et qu’elle durera aussi longtemps que possible.

Dirty-clay

Par Benjamin Hunting

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *