Démarreur – Problèmes, symptômes et solutions

Avant l’invention du démarreur électrique au début des années 1910, et sa démocratisation au cours des années 1920, les moteurs devaient être démarrés à la manivelle. Comme la pression dans les cylindres de ces premiers moteurs n’était que de 50 à 60 lb/po², il suffisait de faire tourner le moteur lentement avec une manivelle pour le lancer. Les moteurs modernes ne pourraient jamais être lancés avec une manivelle, car la pression dans les cylindres est supérieure à 200 lb/po², et il faut qu’ils tournent autour de 200 tr/min pour y arriver.

Le démarreur électrique est l’une des inventions qui ont permis la conception de moteurs de plus forte cylindrée et de plus grande puissance. Mais, peu importe la saison, un problème de démarreur peut vous laisser en panne. Toutefois, un moteur qui refuse d’être lancé ne signifie pas que le problème vient absolument du démarreur.

Les symptômes d’un démarreur défaillant

Il est important de connaître le son normal que produit votre voiture lors du démarrage. Voici quelques symptômes d’un démarreur défaillant.

  • Les problèmes intermittents– Si la voiture démarre bien une journée et refuse de le faire le lendemain, le démarreur ou le circuit de démarrage est près de la défaillance complète.
  • Aucun son – Si vous n’entendez rien lorsque vous tentez de démarrer le moteur, ce peut être le signe que le démarreur est mort. Il faudra alors effectuer un diagnostic complet du système électrique pour le confirmer.
  • L’éclairage qui faiblit – Si le démarrage semble exiger davantage de puissance électrique (p. ex., le plafonnier ou les phares perdent de leur intensité lorsqu’on tourne la clé), ceci peut indiquer un court-circuit dans le démarreur, une résistance électrique excessive ou un problème mécanique.
  • Un bruit de broyeur – Un démarrage qui sonne comme un broyeur indique que le pignon est usé ou que le solénoïde n’est plus en mesure de le pousser suffisamment pour qu’il atteigne la couronne dentée du volant-moteur ou de la tôle d’entraînement. Si ce bruit se produit une fois que le moteur est lancé, c’est plutôt un signe que le solénoïde coince et ne se rétracte plus suffisamment.
  • Un bruit de sirène – Si le bruit perçu ressemble à celui d’une sirène, comme celui qu’émet un moteur électrique qui tourne à vide, c’est que le solénoïde ne fonctionne plus du tout et que le démarreur ne s’engrène pas dans la couronne dentée.
  • Une odeur de brûlé – Une odeur de plastique ou de caoutchouc brûlé indique qu’il y a probablement un court-circuit important dans le circuit électrique de démarrage.
  • Un bruit de cliquetis – Si le seul bruit entendu lors du démarrage est un « clic », ou une série de « clics », cela indique qu’il n’y a pas suffisamment d’énergie pour faire tourner le démarreur. Ceci peut être causé par une résistance électrique excessive dans l’un ou l’autre des composants du circuit de démarrage.

Les causes de défaillance des démarreurs sont multiples : l’âge, bien sûr, et surtout la surchauffe peuvent être en cause.

  • Un problème mécanique au moteur peut entraîner la surchauffe du démarreur, parce que l’effort que celui-ci doit fournir pour faire tourner le moteur est trop important.
  • Une fuite d’huile peut aussi entraîner la surchauffe du démarreur en l’isolant dans une couche de cambouis qui est néfaste à son refroidissement.
  • Effectuer un démarrage d’urgence dans les règles en utilisant ces câbles de démarrage GROTE ou d’autres du même genre ne peut pas endommager un démarreur, mais tenir le démarreur enclenché pendant trop longtemps parce que le moteur refuse de démarrer entraînera sa surchauffe ainsi que sa défaillance.

  • Les plots de contact qui sont à l’intérieur du solénoïde peuvent se détériorer, ce qui les empêche d’acheminer l’importante intensité électrique requise par le démarreur. Dans ce cas, le solénoïde fonctionne, mais la puissance électrique n’est pas en mesure d’atteindre et de faire tourner le démarreur.

Corriger un problème de démarreur

Pour arriver à établir un bon diagnostic des problèmes de démarreur, il faut avoir une certaine connaissance en électricité automobile. Tout d’abord, il faut vérifier la tension de la batterie et faire un essai de charge. Ensuite, vérifier que les bornes de la batterie ne sont pas corrodées et que les câbles de mise à la masse sont en bon état. Finalement, il faut confirmer le bon fonctionnement des éléments du circuit de démarrage, comme l’interrupteur d’allumage, le relais du démarreur, et les fusibles.

Si tous ces éléments sont en bon état, on peut alors conclure que le démarreur est réellement défaillant. Et pour avoir la tranquillité d’esprit, vous pouvez aussi obtenir un diagnostic professionnel avant de procéder au remplacement du démarreur.

Voyez tout notre éventail de pièces de système électrique offertes sur napacanada.com, ou passez dans un de nos 600 ateliers NAPA AUTOPRO pour vos travaux d’entretien et vos réparations. Pour en savoir plus sur les problèmes de démarreur, consultez un spécialiste du magasin NAPA Pièces d’auto de votre région.

Par Benjamin Jerew

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *