Cinq erreurs à éviter avec les câbles de démarrage

Au fil du temps, il est normal que certains composants de votre véhicule s’usent. Mais une batterie qui cesse de fonctionner est l’une des situations les plus énervantes qui soient. Si cela survient lorsque la voiture est garée dans l’entrée, alors on peut y remédier en utilisant un chargeur de batterie. Mais si la panne survient alors que le véhicule est sur la route, la solution passe souvent par l’utilisation de câbles de démarrage – et d’un autre véhicule – pour redémarrer le moteur. L’usage de câbles de démarrage peut être dangereux si vous ne savez pas comment les utiliser. Voici cinq conseils qui peuvent vous éviter de coûteuses erreurs lors de l’utilisation des câbles de démarrage.

Rangez vos câbles de la bonne façon

Les câbles de démarrage servent à conduire l’électricité. La corrosion peut les endommager. La présence de corrosion sur les pinces n’est pas vraiment un problème, mais si celle-ci se trouve à l’intérieur du câble, ce pourrait être une cause de surchauffe ou même d’incendie. Donc, afin de conserver les câbles en bon état, il suffit de les ranger au sec, bien enroulés dans un sac; l’intérieur de la roue de secours est un bon emplacement. Les ranger à l’abri de l’humidité est le meilleur moyen de s’assurer qu’ils durent longtemps et qu’ils sont sûrs.

Branchez-les correctement

Le branchement de câbles de démarrage semble être une opération d’une très grande simplicité : rouge sur rouge, noir sur noir. La plupart de gens respectent cette simple règle, et tout va bien. Mais il y a un risque, et il est sérieux. Un branchement incorrect peut causer un incendie ou faire exploser la batterie, ce qui peut causer des blessures ou endommager le véhicule. Alors, pour plus de sûreté, veuillez respecter les quatre étapes suivantes :

  1. Raccorder une des pinces rouges à la borne positive de la batterie déchargée.
  2. Brancher l’autre pince rouge à la borne positive de la batterie du véhicule qui fonctionne.
  3. Raccorder la pince noire à la borne négative de la batterie du véhicule qui fonctionne.
  4. Finalement, brancher l’autre pince noire à une partie métallique à nu, comme la culasse ou le bloc moteur du véhicule en panne.

Laisser le véhicule qui fonctionne en marche durant 5 à 10 minutes afin de recharger partiellement la batterie déchargée; ensuite, démarrer le véhicule en panne et débrancher les câbles de démarrage dans l’ordre inverse du branchement.

Ne jamais tenter un démarrage de secours lorsque la batterie est gelée

Les batteries au plomb fonctionnent même dans le Grand Nord. D’ailleurs, une batterie au plomb pleinement chargée peut résister au gel jusqu’à -69 °C. Par contre, lorsqu’elle est déchargée, c’est-à-dire que sa tension est de 11,6 V ou moins, son électrolyte gèle à 0 °C, puisque l’acide est retenu dans les plaques de plomb. Attention, la batterie peut exploser si on tente un démarrage de secours alors qu’elle est gelée. Il faut plutôt la faire dégeler et ensuite l’inspecter sous toutes ses coutures. Si le boîtier est intact et ne présente aucune fissure, il peut être possible de la recharger.

Éviter les étincelles durant la recharge

La recharge d’une batterie au plomb fait intervenir une réaction chimique dont l’un des sous-produits est l’hydrogène, un gaz hautement inflammable. Alors, lors du branchement des câbles pour un démarrage de secours, évitez de produire des étincelles avec les pinces et éloignez tout ce qui peut en produire (p. ex., cigarette, briquet, soudeuse) afin de minimiser le risque d’explosion.

Ne pas se pencher au-dessus d’une batterie en recharge

Même si vous évitez de commettre les quatre premières erreurs, effectuer un démarrage de secours comporte toujours une part de risque. Il peut y avoir un débordement soudain d’acide, causé par la chaleur, la pression ou un court-circuit interne, et il faut éviter de se tenir le visage près de la batterie au cas où une telle situation se produirait.

Réaliser un démarrage de secours est une opération assez simple qui comporte néanmoins quelques dangers. Maintenant que vous êtes en mesure de brancher correctement des câbles de démarrage, vous pouvez désormais venir en aide à un voisin mal pris, ou vous dépanner vous-même, sans risquer de vous blesser. Évidemment, sans véhicule qui fonctionne, vous ne pourrez rien faire. Alors, que dire d’un bloc d’alimentation portatif? Voyez l’article suivant qui porte justement sur les blocs d’alimentation portatifs.

Par Benjamin Jerew

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *

Secured By miniOrange