Essuie-glaces d’hiver : 7 conseils pour mieux voir

De bons essuie-glaces sont essentiels lors de la conduite en hiver. Ils dégagent le pare-brise et permettent de bien voir, peu importe les conditions météorologiques. Si vous voulez que ces défenseurs de première ligne fonctionnent à leurs pleines capacités, vous devez en prendre soin.

Voici sept conseils concernant les essuie-glaces qui vous aideront à conduire en toute sécurité et affronter la neige cet hiver.

1. N’UTILISEZ PAS LES ESSUIE-GLACES POUR GRATTER LA GLACE

Lorsqu’il y a du givre sur le pare-brise, utiliser les essuie-glaces pour l’éliminer peut sembler la solution idéale. Toutefois, se servir des essuie-glaces pour dégager la glace pourrait endommager les raclettes dont le caoutchouc est durci et fragilisé par le froid. Il est donc recommandé d’utiliser un grattoir à glace pour enlever le givre afin de protéger les essuie-glaces.

Grattoir à main


MAGASINEZ MAINTENANT

2. INSPECTEZ LES BALAIS D’ESSUIE-GLACE

Si la raclette de l’essuie-glace est craquelée ou endommagée, le balai d’essuie-glace ne sera pas efficace pour bien dégager le pare-brise. Lorsqu’il pleut ou qu’il neige, un pare-brise mal dégagé représente un risque pour la sécurité. Une mauvaise visibilité lors de la conduite est toujours un phénomène très dangereux. Pour éviter cette situation, il suffit de vérifier régulièrement l’état des raclettes à la recherche de traces d’usure ou de dommages, particulièrement en hiver. Dans le doute, remplacez rapidement vos balais d’essuie-glace.

3. NETTOYEZ LES ESSUIE-GLACES ET LE PARE-BRISE

Un pare-brise sale ou souillé par la crasse de la route est un obstacle à la bonne visibilité, surtout par une journée pluvieuse ou enneigée. La saleté imprégnée dans le pare-brise peut être délogée par la pluie ou la neige et le passage des essuie-glaces ne servira qu’à étendre toute cette crasse sur le verre, nuisant ainsi à la visibilité. Pour éviter ce phénomène, il suffit de nettoyer le pare-brise et les balais d’essuie-glace à intervalle régulier.

4. DÉGAGEZ LA NEIGE ACCUMULÉE SUR LE TOIT ET LE CAPOT

Lorsque vous déblayez la neige, faites plus que le pare-brise, la lunette arrière et les vitres latérales; déblayez également le toit et le capot. Une fois le véhicule en mouvement, la neige laissée sur le capot et le toit tombera sur le pare-brise ou sur la lunette arrière, ce qui gênera la visibilité. Prenez le temps de bien déblayer la neige; cela favorise une bonne visibilité et protège le mécanisme des essuie-glaces des dommages causés par l’accumulation de neige.

Brosse télescopique


MAGASINEZ MAINTENANT

5. VÉRIFIEZ L’ÉTAT DES BUSES DE LAVE-GLACE

Pour bien nettoyer le pare-brise, il faut du liquide lave-glace aux balais d’essuie-glace. Mais la neige et la glace peuvent bloquer le jet des buses de lave-glace et empêcher le liquide d’atteindre le pare-brise. Vérifiez que les buses ne sont pas obstruées par la glace ou la neige. Et si l’une d’elles est gelée, utilisez un liquide dégivrant pour la dégeler.

Aérosol dégivrant pour pare-brise Ice-Off


MAGASINEZ MAINTENANT

6. UTILISEZ DE L’ALCOOL À FRICTION POUR DÉCOLLER LES RACLETTES

Quelquefois, les essuie-glaces peuvent être collés sur le pare-brise par la glace. Utilisez de l’alcool à friction pour faire fondre la glace et décoller les raclettes du pare-brise.

7. PENSEZ À VOUS PROCURER DES ESSUIE-GLACES D’HIVER

Lorsque la température passe sous le point de congélation, il est temps de monter des essuie-glaces bien adaptés aux conditions hivernales. Ces balais sont dotés d’une structure renforcée pour bien résister – malgré le froid – à la torsion, à la déflexion et à la fissuration. Ils sont suffisamment robustes pour dégager votre pare-brise de la neige qui tombe, même lorsqu’il neige à plein ciel.

Balais d'essuie-glaces Trico Ice


MAGASINEZ MAINTENANT

Occupez-vous de vos essuie-glaces afin qu’ils contribuent à votre sécurité lors de vos déplacements.

Warren Clarke

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *