10 conseils utiles lors du changement d’huile

Dans l’ensemble, changer l’huile est une tâche simple, mais il existe quelques points importants à garder en tête. En suivant ces 10 conseils, votre changement d’huile sera rapide et, espérons-le, sans dégâts.

  • Difficulté : Facile
  • Durée : 20-30 minutes
  • Fréquence : Voir le manuel du conducteur

AVANT D'ENTREPRENDRE LE TRAVAIL

  • Vérifiez auprès de votre magasin NAPA Pièces d’auto que vous possédez tous les outils adéquats pour changer votre huile.
  • Assurez-vous que la transmission est engagée à la position de stationnement (Park). (Si votre véhicule est muni d’une boîte de vitesse manuelle, veuillez consulter le guide de conduite et d’entretien de votre véhicule.
  • Rassemblez les outils dont vous aurez besoin.
  • Assurez-vous que la clé de contact est bien à la position « arrêt ».
  • Assurez-vous que l’auto est stationnée sur une surface plane et de niveau.

1 - PRENEZ VOTRE TEMPS

Les gants de caoutchouc, ce n’est pas que pour faire la vaisselle.

L’huile chaude est certainement très fluide, mais elle peut aussi causer de sévères brûlures. Il faut donc lui laisser le temps de refroidir avant de commencer la vidange. Petit conseil pour accélérer l’opération : si le moteur est froid, démarrez-le et laissez-le tourner pendant 2 ou 3 minutes. L’huile sera autour de 40 °C, ce qui est suffisamment chaud pour lui permettre de s’écouler facilement sans risquer de vous brûler. Si le véhicule vient tout juste d’être utilisé, laissez le moteur refroidir de 20 à 30 minutes avant de commencer. C’est toujours une bonne idée de porter des gants de caoutchouc et de garder des chiffons propres pas trop loin afin de se nettoyer les mains rapidement au besoin.

2 - LA VIDANGE SANS TRACAS

Un bon bac de vidange est indispensable pour faciliter la tâche. De gauche à droite : bac ordinaire, bac à rebord avec bec verseur et bac fermé avec drain.

Ce n’est pas votre genre de verser toute cette huile usée directement dans l’égout, n’est-ce-pas? Les magasins NAPA ont tout ce qu’il vous faut pour vidanger l’huile proprement et de façon sécuritaire tout en respectant l’environnement. Il existe plusieurs types de bacs de vidange : le bac ordinaire, le bac fermé avec entonnoir et drain, et le bac à rebord avec bec verseur. Le meilleur est celui avec entonnoir. Il minimise le risque de faire des dégâts, car l’huile est contenue dans un réservoir.

3 - AYEZ DE LA POIGNE!

Vous trouverez dans tous les magasins NAPA Pièces d’auto une vaste sélection d’outils pour filtre à huile, alors prenez votre temps avant d’en choisir un.

Le démontage du filtre à huile peut présenter un bon défi, surtout avec les mains couvertes d’huile. Utiliser un outil approprié pour la tâche s’avère donc très pratique. Les magasins NAPA offrent plusieurs choix qui devraient vous faciliter la vie lorsque vous êtes sous la voiture. Il existe plusieurs types d’outils pour le démontage du filtre à huile : la clé à douille, la clé à collier de serrage, la pince à filtre, la clé à chaîne et la clé réglable à 3 griffes.

La clé à douille est spécifique à une taille de filtre. Vous devrez vous en procurer de plusieurs tailles, à moins que vous n’ayez qu’un véhicule ou que vous envisagez de ne travailler que sur celui-ci. Ce type d’outil pour filtre fonctionne très bien, toutefois il n’est pas très polyvalent.

La clé à collier de serrage utilise le principe d’une bande d’acier à serrer autour du filtre. Elle fonctionne généralement bien, quoiqu’elle peut être encombrante dans les endroits restreints. Si elle est couverte d’huile, c’est encore moins efficace.

La pince à filtre est la moins chère et la plus polyvalente, cependant elle fait des dégâts. Elle a tendance à écraser le filtre et même déchirer la tôle, ce qui peut laisser couler de l’huile un peu partout. Polyvalente, efficace, mais pas très propre. La clé réglable à 3 griffes utilise le même principe que la clé à douille, sauf qu’elle est universelle. Elle fonctionne bien avec la plupart des filtres et dans les endroits exigus.

4 - ÉVITEZ DE LAISSER DES TRACES

Que ce soit dans l’entrée ou dans le garage, personne n’aime voir des taches d’huile. Gardez toujours des chiffons propres à portée de main quand vous faites la vidange. S’il est difficile d’éviter les éclaboussures, ou si vous ne voulez absolument pas de taches, le plus simple est d’étendre un rideau de douche sous la voiture. Une fois la vidange terminée, il suffit de le rincer avec un boyau d’arrosage.

5 - UN OUBLI QUI PEUT ÊTRE COÛTEUX

Après avoir rempli le filtre avec de l’huile, mettez-en un peu sur le joint. Une erreur que plusieurs débutants commettent est de visser le filtre sans avoir au préalable lubrifié le joint. Un joint sec a tendance à empêcher le bon serrage, ce qui peut causer une fuite et un montage incorrect. Éventuellement, le filtre peut se dévisser et laisser s’écouler l’huile, ce qui n’est certainement pas une bonne chose pour n’importe quel moteur. Remplissez le filtre avec de l’huile jusqu’à la moitié, puis prenez le temps d’en étaler quelques gouttes sur le joint.

6 - PLUG IT

Bien que la plupart des techniciens d’expérience sautent cette étape, les mécaniciens amateurs devraient vérifier deux fois plutôt qu’une que le bouchon du carter d’huile est bien serré. Le couple de serrage est généralement de 25 lb-pi.

Avant de verser l’huile neuve dans le moteur, n’oubliez pas de remettre le bouchon du carter. S’il est équipé d’un joint d’étanchéité, assurez-vous qu’il est bien en place. Nettoyez la partie magnétique de toute saleté, vissez le bouchon et serrez correctement. Dans le doute, vérifiez le couple de serrage et utilisez une clé dynamométrique. Le couple de serrage typique est de 25 lb-pi.

7 - ENFIN LE VENTRE PLEIN...

Utilisez un entonnoir et assurez-vous de tenir le bidon correctement. Le goulot doit être positionné en haut, en non en bas. Ceci permettra à l’huile de s’écouler régulièrement.

Verser l’huile semble être la partie la plus facile de la vidange mais, pour le néophyte, faire cette opération correctement peut être une source de confusion. Intuitivement, nous avons tendance à tenir le bidon avec le goulot en bas, mais ceci cause des éclaboussures à tout coup. Retournez plutôt le bidon afin de positionner le goulot en haut et versez lentement. L’huile s’écoulera par le bas du goulot alors que l’air entrera dans le bidon par le haut, ce qui facilitera le versement. Si vous utilisez un bidon de 5 litres, versez en le tournant sur le côté. Ce conseil est aussi utile pour les bidons d’antigel.

8 - LAQUELLE CHOISIR?

Respectez les directives inscrites sur le bouchon de remplissage d’huile ou sur l’étiquette de spécifications située sous le capot. Les moteurs âgés à kilométrage élevés pourraient avoir besoin d’une huile légèrement plus épaisse.

Tous les moteurs ont des spécifications précises quant à l’huile moteur à utiliser. Ces spécifications varient selon les marques et les modèles. Pour la plupart des véhicules récents, la spécification de l’huile est indiquée directement sur le bouchon de remplissage, ou encore sur une étiquette collée quelque part sous le capot. La spécification d’origine est adéquate pour un usage normal, mais si le véhicule est utilisé par très grand froid, comme à Chibougamau ou à Iqualuit, vous devriez consulter votre magasin NAPA afin de trouver une huile appropriée aux très basses températures. La viscosité de l’huile augmente plus le mercure chute, ce qui rend son écoulement plus difficile.

9 - QU’ELLE REPOSE EN PAIX

C’est ici que le bac de vidange fermé avec drain vaut son pesant d’or. Avec ce bac, verser l’huile usée dans les bidons vides afin de s’en départir est beaucoup plus facile.

L’huile usée doit être éliminée de façon responsable. Non seulement c’est une bonne chose pour l’environnement mais, de plus, certaines provinces ont des lois qui régissent le recyclage des huiles usées. La plupart des magasins NAPA sont en mesure de vous aider à recycler l’huile usée. Passez un coup de fil à votre magasin afin de vérifier s’il est équipé pour le recyclage.

10 - LA BAGUETTE MAGIQUE

Ne vous fiez pas qu’à la quantité d’huile versée dans le moteur. Vérifiez avec la baguette à l’huile à chaque fois. C’est plus sûr… Si votre véhicule en comporte une! Certains manufacturiers font désormais l’impasse sur une jauge manuelle. Dans ce cas, il faudra suivre la procédure recommandée par le fabricant.

Pour connaître le volume d’huile adéquat pour votre moteur, consultez le manuel du véhicule. Mais ne vous fiez pas qu’à cela. Vérifiez le niveau d’huile avant de verser l’avant-dernier bidon, et vérifiez de nouveau après avoir versé le dernier. Vous serez ainsi certain d’avoir la bonne quantité d’huile dans votre moteur. Il est aussi recommandé de vérifier le niveau d’huile (et de faire une recherche de fuite) après quelques kilomètres afin de s’assurer que tout est en ordre.


Faire la vidange de votre voiture n’est pas qu’une façon d’économiser, c’est aussi un bon moyen de garder un œil sur l’état de santé de votre voiture. Vous avez ainsi la chance de détecter les problèmes avant qu’ils ne deviennent sérieux, puisque vous pouvez observer le compartiment moteur ainsi que le dessous de la mécanique. Respectez les intervalles d’entretien et faites aller ces outils!

Voyez tout notre éventail de produits chimiques offerts sur NAPACanada.com, ou passez dans un de nos 650 emplacements NAPA AUTOPRO pour vos entretiens et pour vos réparations. Pour plus d’information sur la façon de faire la vidange, passez au magasin NAPA Pièces d’auto le plus proche pour en discuter avec un expert qui s’y connaît.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *